La vérité sur les succulentes en intérieur

plantes grasses en pot intérieur

Vous avez des belles succulentes chez vous ? Achetées en jardinerie ou chez votre fleuriste de quartier ? Mais vous n’arrivez pas à les garder parce qu’elles finissent par lâcher ? Et vous vous demandez pourquoi ? Voici aujourd’hui la vérité sur la culture des succulentes en intérieur. 

Histoire que vous ne pensiez pas que la perte de certaines plantes grasses est uniquement de votre faute. Histoire aussi que nous ne preniez pas chez vous des plantes grasses très belles qui finalement ne seront pas adaptées pour votre logement. Ou votre logement pas adapté à leur culture sur la durée. 

Parce qu’avec certaines plantes grasses et succulentes en intérieur, même avec les meilleurs soins du monde, les plantes s’étioleront pour beaucoup. 

Les succulentes en intérieur la fausse bonne idée

Beaucoup de succulentes et plantes grasses ne sont pas faites pour être cultivées en intérieur. Voilà la vérité telle qu’elle est vraiment. Le fait que les succulentes puissent facilement vivre et durer dans des logements en intérieur est une idée reçue largement véhiculée par des industriels de l’univers végétal. Qui aiment à vendre des compositions ou plantes succulentes dont la plupart tiendront de quelques mois à quelques semaines seulement dans un logement classique. Idem sur beaucoup de magnifiques photos de décoration d’intérieur où on peut voir de belles compositions ou pots de succulentes sur une table basse…

Tout ça est très visuel mais porte à confusion. Laissant croire que la succulente lambda se plaira en intérieur comme d’autres plantes vertes classiques

Pourquoi l’intérieur ne convient pas à la plupart des succulentes ?

Pourquoi ? Parce qu’il s’agit pour beaucoup de plantes grasses et succulentes dont le milieu naturel est à la fois très chaud et sec. Et très lumineux. Bien que nos logements puissent donner l’impression qu’ils sont adaptés, ils ne le sont pas. En parallèle de nos logements souvent pas assez lumineux pour les succulentes. 

L’autre problème fréquemment rencontré avec la culture de succulentes en intérieur est leur arrosage. Elles sont souvent copieusement arrosées alors qu’un minimum d’eau leur suffirait. 

Ce cumul de faits trompeurs poussent donc beaucoup à acheter des succulentes qui seront fréquemment posées sur un meuble. Jusque là tout va bien. La plante évoluera pendant plusieurs semaines. Puis elle finira par s’étioler, c’est à dire à pousser en hauteur, à s’affiner puis à s’affaiblir. 

Tout cela est surtout valable pendant les périodes hivernales et saisons froides. Périodes lors desquelles les plantes succulentes entrent en repos hivernal (sauf dans certains cas comme pour l’aeonium). Or pendant ce repos hivernal la plante ne demande aucun soin. Parfois même, un apport en eau peut lui être préjudiciable. 

Parmi la succulente qui n’aime pas la culture en intérieur, on peut trouver l’echeveria en général. Ou encore l’aeonium justement. Avec leurs belles rosettes graphiques et leur feuilles charnues, elles nous font craquer. Pourtant, ce sera à leur détriment… 

plante grasse haworthia en pot intérieur

Les succulentes qui peuvent tenir en intérieur

Si vous souhaitez garder longtemps des plantes grasses en intérieur, choisissez soigneusement celles qui pourront tenir le coup ou en tout cas, tenir plus longtemps que d’autres. L’haworthia en général tient plutôt bien la route avec par exemple l’haworthia limifolia qui est résistante. Le ceropegia woodi est également parfait en intérieur. Sachant qu’il est très graphique. 

Vous l’aurez compris, il y a heureusement des plantes grasses et succulentes qui peuvent supporter de vivre en intérieur. Même si évidemment, ce n’est pas l’idéal. Vous aurez au moins l’occasion de profiter de vos plantes plus longtemps, sans penser que leur potentielle perte est de votre faute. 

Ce qu’il faut surtout retenir c’est que diverses plantes peuvent se ressembler sans nécessiter les mêmes soins d’entretien. Il ne faut donc pas hésiter à se documenter au delà même des étiquettes qui accompagnent certaines plantes. Dont les plantes grasses et les succulentes. Il y a beaucoup à apprendre du partage d’expériences de propriétaires de plantes qui font hélas les frais d’idées reçues comme le fait de cultiver beaucoup de plantes grasses en appartement. Comme il y a beaucoup à apprendre de producteurs à échelle humaine qui dispensent gratuitement des conseils, comme le fait que certains lieux de cultures intérieurs ou extérieurs, seront plus favorables que d’autres. 

Cet article n’a pas vocation à dissuader quiconque d’avoir des succulentes en intérieur. Mais pour entendre très souvent autour de moi que c’est difficile, je pensais judicieux de parler d’expérience. 

La  vérité sur les succulentes cultivées en intérieur

 

5/5 - (8 votes)
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest