Pourquoi il faut beaucoup diminuer l’arrosage des succulentes pendant l’hiver !

plante grasse haworthia en pot intérieur

Beaucoup finissent très déçus après la perte de leurs plantes grasses et succulentes. Souvent pendant l’hiver ou à la fin de l’hiver. Chose courante hélas. Pour la simple et bonne raison que beaucoup arrosent ces plantes grasses et autres plantes à suc, comme le reste de l’année. 

Or, le fait de continuer à arroser ces plantes à suc comme le reste de l’année est justement ce qui mènera une majeure partie de ces plantes à leur affaissement puis pourrissement. 

Pourquoi ? Voici la réponse !

Beaucoup de succulentes et plantes grasses sont en repos hivernal aux saisons froides

Quand vous arrosez votre belle echeveria alors que nous sommes en décembre ou en janvier, si vous l’arrosez comme vous le feriez en juillet ou en juin, alors vous risquez simplement de lui apporter beaucoup trop d’eau. Alors que pendant la période hivernale, l’echeveria comme beaucoup d’autres succulentes est en repos hivernal. Et pendant ce période de repos, qu’on pourrait comparer à une hibernation, la succulente n’a besoin que d’un minimum d’apport en eau d’arrosage. Le suc de ses plantes lui permet d’avoir des réserves et de pallier tout besoin en eau. 

En bref et en clair, beaucoup de plantes grasses et succulentes n’ont pas soif ou très très peu en hiver. Or, trop les arroser en quantité et/ou en fréquence, risque de noyer les racines de ces plantes. Noyade qui poussera presque inéluctablement le pourrissement de beaucoup de ces plantes. Et c’est l’eau de leurs feuilles qui leur permet de tenir en hiver

plantes grasses en pot intérieur

Exemples de rares plantes grasses n’ayant pas de repos en hiver

L’aeonium est peu connu parmi les plantes grasses et succulentes. Pourtant, il fait partie de ces plantes qui sont en repos végétatif en été et durant les saisons chaudes, tandis qu’il sera en belle évolution en automne. Sa dormance se situera donc plutôt en été, soit complètement à l’inverse de beaucoup de plantes grasse. 

aeonium PLANTE GRASSE

Ceci dit, il vaudra mieux éviter de sortir l’aeonium en période de gel car il n’est pas connu pour être rustique et résister au gel. Donc en dessous de zéro degré, rentrez votre aeonium s’il vit dehors. Au moins le temps que la période de grand froid soit passée. 

Pourquoi a-t-on autant le réflexe d’arroser les plantes grasses en hiver ?

Les succulentes se distinguent des autres plantes d’intérieur dans leur capacité à tenir longtemps et bien sans eau. Même s’il est tout de même conseillé de diminuer aussi l’arrosage de plantes vertes en hiver, que ce soit en fréquence et quantité. Et c’est justement parce beaucoup ont l’habitude d’arroser régulièrement des plantes vertes classiques qu’ils le font également pour des succulentes. 

Or les plantes grasses sont très différentes des plantes d’intérieur traditionnelles. Sauf dans de rares cas comme pour l’aeonium.

La particularité des plantes grasses et leurs besoins réduits en eau

L’arrosage des succulentes est connu pour être particulier quand on a l’habitude d’en avoir et de s’en occuper depuis longtemps. Le problème est que dans commerce, elles furent longtemps vendues comme des plantes classiques, sans vraies notes concernant leur entretien, notamment en hiver et notamment concernant leurs besoins réduits en eau. 

Désormais, on peut se réjouir que beaucoup d’enseignes vendant des succulentes et plantes grasses signalent que ces plantes à suc sont différentes. Et nécessitent moins d’eau. 

Il ne faut pas oublier ou il vaut mieux savoir que beaucoup de plantes grasses et autres succulentes sont originaires de pays chauds. Mexique, Asie ou encore Afrique. Certaines vivent d’ailleurs dans des déserts dans leur milieu naturel. Une autre raison de rappeler que la vérité sur les plantes grasses en intérieur est que ce n’est pas un milieu adapté à la plupart d’entre elles. 

Quand on les connait mieux et qu’on sait d’où elles viennent, il devient évidemment plus logique et plus facile de comprendre pourquoi leur besoin en eau est différent et réduit. Leur nature avec leurs feuilles à suc, d’où le nom de succulentes, en dit finalement long sur le fait qu’elles sont charnues pour de très bonnes raison. Comme leur survie et leur capacité à se nourrir via le suc de leurs feuilles, si leur environnement les y oblige. 

En bref, les succulentes et l’arrosage en hiver

En hiver, il vaut mieux oublier ses succulentes et plantes grasses. Elles vous le rendront bien. On préfère donc les arrosages moins fréquents et moins généreux en eau. Même si la terre/substrat est sec. Dans le doute, il ne faut pas hésiter à se documenter sur la plante si toutefois elle n’a pas d’étiquette avec des conseils d’entretien. 

Cela évitera de voir ses plantes se ramollir et progressivement s’affaisser. Au point de mourir. 

Cet article est rédigé suite à de nombreuses demandes sur les raisons qui peuvent mener ces plantes à lâcher. Surtout en hiver ou à la sortie de l’hiver. Une fois qu’on sait combien ces plantes se reposent en hiver et pourquoi assez globalement, elles boivent peu, il devient plus simple et agréable de s’occuper de ces jolies charnues !

 

5/5 - (6 votes)
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest