Ne mettez surtout pas des plantes grasses ou succulentes en terrarium

Visuellement, le terrarium fait clairement de l’effet grâce à la transparence des pots et autres conteneurs couramment vendus dans le commerce. Il s’agit d’un vrai classique en composition végétale que ce soit en jardinerie ou chez des fleuristes de quartier. Pourtant, dans certains, certaines plantes y sont installées alors que hélas, ce milieu de culture et de conservation ne leur est pas du tout adapté. Mais alors pas du tout. Et vous l’aurez compris, c’est justement le cas des succulentes. 

Et si on découvrait pourquoi ? Alors que des plantes grasses et succulentes en terrarium c’est si graphique et beau ? Alors qu’on craque souvent sur des compositions aussi belles que soignées ?

Le terrarium n’est pas du tout adapté aux plantes grasses

Il garde trop l’eau d’arrosage

Prenons les choses à la base. Les plantes grasses et autres succulentes sont des plantes qui ont des besoins minimes en termes d’apport en eau. Idem s’agissant donc d’humidité ambiante. Aussi, c’est tout l’inverse de ce que le terrarium propose, par nature. Le terrarium est souvent un conteneur sans trou au fond. Ne laissant donc pas s’échapper l’eau d’arrosage. Cela risque très fortement du coup, même s’il y a un substrat drainant sur plusieurs couches, d’entraîner un risque de pourriture des racines des plantes grasses. 

Il conserve trop l’humidité

Le terrarium par nature toujours a tendance, notamment si le conteneur dispose d’une petite ouverture étroite ou s’il est complètement fermé, à emprisonner l’humidité à l’intérieur. Là encore donc, cette humidité pourra nuire aux plantes grasses et succulentes. 

plantes grasses en terrarium

Pourquoi les plantes grasses ont besoin de peu d’eau ?

Si on les qualifie de succulentes pour certaines d’entre elles, c’est parce que leurs feuilles parfois très épaisses et charnues renferme un suc. En somme, elles disposent pour beaucoup d’un stock d’eau dans leurs feuilles qui leur permet de se nourrir quand besoin est. 

Par ailleurs, de par leur nature qui leur permet de survivre en milieu très sec, elles ne nécessitent que peu d’eau. Beaucoup de plantes grasses et succulentes sont originaires de pays ou continents très chauds et très secs. Certaines viennent de déserts du Mexique. D’autres d’Afrique. Certaines des îles Canaries… 

Leur environnement naturel comme leurs origines montrent combien ces plantes sont capables d’évoluer pleinement quand on leur propose un cadre adapté. C’est à dire peu humide voir très sec. Ce qui est donc incompatible avec le terrarium. Ou en tout cas, très peu. 

Quels risques pour des plantes grasses en terrarium ?

Vous avez acheté ou on vous a offert un terrarium qui contient des succulentes ? Ce type de composition est hélas très souvent encore proposé dans le commerce. On ne peut pas nier que niveau esthétique, c’est souvent très beau et très bien fait. Mais entre l’aspect graphique de la chose et la survie des plantes, il y a hélas un écart peu positif. 

Si le terrarium n’est pas bien aéré et si hélas il n’y a pas de trou au fond pour laisser l’eau d’arrosage s’évacuer, alors il est probable que selon les plantes grasses qui y sont installées, certaines ne tiennent que quelques mois. Voir malheureusement que quelques semaines. 

Les risques pour ces plantes qui aiment le sec étant que les racines seront probablement trop soumises à l’humidité du terreau et finiront par se noyer pour finir par pourrir. Notons au passage que certaines plantes grasses détestent qu’on arrose leurs feuilles. 

J’en profite pour préciser que le terrarium est vendu 100% du temps pour être installé et décorer l’intérieur. Or, les plantes grasses sont pour beaucoup faites pour évoluer dehors

En résumé et pour faire bref

En bref, les terrariums peuvent retenir l’humidité, ce qui peut causer la pourriture des racines et des feuilles. Les succulentes et les plantes grasses ont besoin d’un environnement sec pour survivre, il est donc important de les planter dans un substrat bien drainé (c’est à dire qui laisse facilement s’écouler au fond du conteneur ou pot l’eau d’arrosage) et de ne pas les arroser trop souvent.

Pour faire clair, les terrariums sont clairement beaucoup adaptés aux plantes qui aiment l’air humide et la lumière tamisée, telles que les fougères, les mousses et les lichens. Il est important de faire des recherches sur les besoins de chaque plante avant de les planter dans un terrarium pour s’assurer qu’ils reçoivent les soins appropriés. Vous pourrez également trouver des plantes comme le fittonia ou certaines carnivores pour compléter ou recréer un petit monde végétal si vous voulez repeupler un terrarium qui vous appartient 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *