Faut-il adapter sa déco à son animal ?

chat mignon

Les propriétaires d’animaux vous répondront probablement que non. Pourtant dans la réalité, dans certains cas, il le faut ! Changer de canapé parce que votre chat fait ses griffes dessus au point d’en défigurer les accoudoirs ? Opter pour de la peinture plutôt que du papier peint pour les mêmes raisons ? Voilà ce que connaissent certains propriétaires de félins.

Changent-ils pour autant toute leur déco et mobilier intérieur ? Heureusement non !

Dans quel cas modifie-t-on sa déco intérieure pour son animal ?

Et si avant de penser à la décoration, on pensait à la sécurité ? La sienne comme celle de son animal ? Citons ainsi le cas de nombreuses plantes d’intérieur qui sont aussi populaires que magnifiques et courantes. Comme la Monstera Deliciosa et ces tropicales qui plaisent tant. Il faut savoir que certaines de ces plantes, dont la Monstera, sont en partie toxiques, pour les animaux mais aussi les jeunes enfants qui pourraient avoir envie de déchirer voire gouter une feuille. La sève étant toxique, on pourra alors être amené pour soi, ses proches et ses animaux, à devoir mettre ces plantes hors de portée. Soit en hauteur soit dans une pièce fermée.

Le cas des allergies de contact

Heureusement, ce n’est pas courant chez nos animaux de compagnie quasiment membre de notre famille. Mais le cas des allergies de contact n’est pourtant pas à ignorer. Si votre animal, chat ou chien, présente des problèmes dermatologiques ou autres, il n’est pas impossible que votre vétérinaire vous demande si vous avez fait du changement dans son environnement. Souvent, la question est posée pour écarter ou rapprocher le souci de santé de l’animal, qui pourrait être lié à un changement. Cela peut porter sur la matière d’une nouvelle gamelle. Sur l’utilisation d’un produit d’intérieur chimique… Ou même à une revêtement intérieur.

On adapte souvent son intérieur et ses habitudes à son animal

Inéluctablement, il est des changements dans son intérieur, qu’il s’agisse de déco ou non, qu’on adapte presque naturellement à son animal. D’ailleurs cela peut être différent selon le caractère d’un chat par rapport à un autre. Idem pour les chiens. Cela peut également changer avec l’âge de l’animal. Des chatons étant très joueurs petits pour certains et étant très calmes et statiques pour d’autres quand ils vieillissent.

On fermera alors des portes qu’on ne fermait pas avant, pour qu’ils n’aillent pas fouiner dans des placards de cuisine qu’ils savent très bien ouvrir. Ou fermera tous ses tiroirs qu’on laissait parfois ouverts avant leur arrivée/adoption. On ne laisse plus traîner de nourriture quelque part. On opte pour des plaids posés sur son canapé pour éviter les griffages ou même, les cacher.

Vous l’aurez compris, souvent, il s’agit autant de sécurité pour nos tendres compagnons, que de déco ou d’aspect visuel. Dans d’autres cas, c’est leur caractère et leurs habitudes qui nous forcent à changer les nôtres, pour de meilleurs réflexes et une cohabitation plus douce.

Quant à la déco, quand on l’aime, on la met en hauteur ! Il est des endroits que même les chats ne peuvent atteindre (croyez-moi, je suis l’heureuse propriétaire et maîtresse de deux chats !). Enfin, je crois qu’ils vivent chez moi, mais vous savez ce qu’on dit des chats ? Qu’on est souvent plutôt chez eux que l’inverse 😉

Évaluez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.